8 Looks d'avant qui ont influencés ce qu'on porte maintenant

Aujourd’hui est un jour historique mesdames ! C’est la Journée Internationale des Droits de La Femme. Si le combat à eu lieu au travers de nombreuses manifestations, de textes lois et du courage de nos consœurs Olympe de Gouge et Simone Veil, la bataille s’est également déclarée dans notre dressing. Une véritable révolution du style vestimentaire ! Les stylistes de La Malle Française vous ont concocté une revisite des looks de l’époque qui ont influencés ce que l'on porte aujourd'hui. Au départ des années 20, en passant par les trente-glorieuses et l’époque délurée des seventies, retour en arrière sur les tendances des années passées qui reviennent au goût du jour.

LA MODERNE 1920

  Les années 20 selon John Galliano en 2016

Les années 20 selon John Galliano en 2016

Au sortir de la 1re guerre mondiale, nombreuse sont les femmes qui ayant perdu un mari dans les tranchées décrochent (pour certaines) leur tout premier emploi. En demande de modernité, les femmes sont à la recherche de vêtement fluide qui permette le mouvement. Le Charleston fait ainsi son entrée dans l’histoire de la mode et montre tout son panache et son élégance dans les milieu mondains.

LA CLASSIQUE 1930

  Les années 30 selon Valentino en 2014

Les années 30 selon Valentino en 2014

Après les années folles de l’entre-deux-guerres et une croissance exponentielle, le crack boursier de 1929 plonge plusieurs secteurs d’activité dans la crise ; la mode est également touchée par ce phénomène. L’air de liberté inspiré par la coupe garçonne donne lieu à un retour vers le classicisme de l’avant-guerre avec des tenues plus conventionnelles. Et avec ce retour aux « bases », un retour à la longueur extrême des vêtements qui ne dévoilait pas plus que la cheville des femmes.

LA SOBRIÉTÈ 1940

  Les années 40 selon Elie Saab en 2016

Les années 40 selon Elie Saab en 2016

L’époque de la Seconde Guerre mondiale n’est pas une époque propice aux tendances qui souffrent d’une pénurie textile. Beaucoup de grandes maison de la haute-couture françaises choisissent de fermer sous l’occupation. Toutefois, quelques couturiers s’aventurent à quelques folies en laissant de côté les manteaux pour mettre en lumière la veste masculine à épaule que l’on connait aujourd’hui sous le nom de blazer.

LA FEMINITE 1950

  Le New Look de Christian Dior en 1947,  sur le podium du créateur en 2013

Le New Look de Christian Dior en 1947,  sur le podium du créateur en 2013

Au sortir de la guerre, l’industrie de la mode n’est pas au beau fixe. Les femmes se jouent des tendances des années 1940 en dénudant les épaules. Un moyen pour elle de renouer avec leur féminité perdue. Une féminité révéler par le jeune Christian Dior avec le New Look : des jupes longues, marquées à la taille, mettant en valeur les courbes des femmes. Un look qui vaudra au couturier sa renommer internationale actuelle. Aux Etats-Unis, se sont les actrices hollywoodiennes glamour qui mène la danse avec la tendance pin-up des jupes mi-mollet.

L’ÉMANCIPATION 1960

  France Galle icône de la mode française en 1960 popularise le motif vichy

France Galle icône de la mode française en 1960 popularise le motif vichy

Les années 60 sont synonymes d'émancipation pour les femmes marque un tournant dans l’industrie de la mode. Yves-Saint-Laurent change la donne avec sa collection de robes trapèzes, robes droites et triangulaires. C’est également l’avènement des minis-jupes. En France Brigitte Bardot, icône du style français, devient la pionnière des ballerines, du motif vichy et des yeux charbonneux.

LA LIBERTE 1970

  Les années 70 selon Stella Jean et Burberry en 2014

Les années 70 selon Stella Jean et Burberry en 2014

Les années 60 consacrées à la fin du diktat de la jupe longue laisse place à la légèreté et la fluidité des seventies. Une époque dynamique pour l'industrie de la mode : le pantalon patte d’éléphant, la jupe bohème, les imprimés à motifs orientaux, bottes et  cuissardes font leur entrées dans les dressing de ses dames sous des couleurs pop orangée, violette et rouge. Le mouvement du peace and love se ressent dans le look des militantes pro-avortement et anti-guerre du Vietnam qui se politisent et descendent dans la rue sous le signe d'un flower power pacifiste.

LE FRIC, C'EST CHIC 1980

  Les années 80 vus par Yves-Saint-Laurent en 2017

Les années 80 vus par Yves-Saint-Laurent en 2017

Les années 80 signent l’ère de la frime. Dans la haute-couture ce mouvement se traduit par des collections hautes en couleur, des tenues déstructurées et provocantes à en faire palir la sagesse des habits d’en temps. Le clinquant est à son apogée et dans la rue, la révolution colorée se fait sentir : pois, rayures, teintes fluorescentes, paillettes, boucles d’oreille et autre extravagance en plastiques sont de mise à une époque où les créateurs se joue de la taille standard avec la morphologie en X relevée par le retour des épaulettes.

LA SPORTWEAR 1990

  Les Spices Girl so nineties

Les Spices Girl so nineties

Les années 90 signent sans aucun doute la popularisation du bombers, des t-shirt à écritures et d’une société standardisée aux jeans et à la basket. Côtés accessoires les petites lunettes et le chocker deviennent des intemporelles que l'on retrouve aujourd’hui dans les collections des plus grands créateurs. Les imprimés animaliers font fureur et les Spice Girl nous incitent à porter le pantalon peau de pêche dans des matières velours.

La mode du siècle d’avant n’a plus aucun secret pour vous et vous constatez que nombreuses sont les pièces que l'on retrouve aujourd'hui dans nos dressings. Telle des cycles répétitifs, la mode ne se démode peut-être pas autant que Coco Chanel voulait bien nous l'avouer !